Index - FAQ - Rechercher - Membres - Groupes - S’enregistrer - Messages Privés - Connexion
les Yoga -Sutras de Patanjali

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    FRANZ BARDON'S METHOD Index du Forum -> frabato 's training -> Franz Bardon: Der Weg zum wahren Adepten
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Arathos
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 08 Juin 2014
Messages: 409
Localisation: Europe de l'Ouest
Masculin

MessagePosté le: 2018-02-21, 16:59    Sujet du message: les Yoga -Sutras de Patanjali Répondre en citant

Voici une version très épurée et assez formidable de Francoise Mazet élève de Gerard Blitz lui même élève de Krishnamacharya(Tirumalai)
Je recommande l'étude de ces yoga sutra que Bardon connaissait forcément...
A tous les degré du CVIM il sont assez édifiants...
https://fr.scribd.com/doc/61607370/Yoga-Sutras-Patanjali-Albin-Michel
extrait;
III.38. Té samâdhâv upasargâ vyutthiné sid-dhayah.
« Ces perceptions para-normales sont des
obstacles dans la voie du Samâdhi quand leurs
pouvoirs s'écartent du Centre. »
té : ceux-ci
upasargâ : malheur, mal
vyutthâna : fait de s'écarter
siddhayas : pouvoirs
On se trouve alors en effet sur la voie de la découverte
des forces occultes dans la nature, voie qui s'écarte de
la découverte spirituelle du Soi. On est sur le plan de la
magie et non de la sagesse. Utiliser ces pouvoirs, c'est
devenir important, renforcer son ego.
Cela va à rencontre de la libération.

-------------------------------------
111.45. Sth ûla-s varûpa-sùkshma-anvaya-arthavattva-
samyamàd bhùta-jayah.

« On obtient la maîtrise des cinq éléments en
faisant Samyama sur le but, la fonction et la
relation entre leur apparence grossière, leur
forme et leur essence subtile. »
sthûla : massif, épais, large, grand, rude, grossier
svarûpa : forme
sûkshma : menu, délié, mince, subtil
anvaya : lien, relation
arthavattva : but, fonction
bhùta : les cinq éléments
jaya : maîtrise
--------------------------
IV.6. Tatra dhyâna-jam an-âshayam.
« L’état de conscience qui naît de la méditation
est libre de constructions mentales. »
tatra : là
dhyâna : état de méditation
ja : né de
an- : négation
âshaya : sans base, sans intention
Il ne repose pas sur l'ego, avec ses strates de schémas,
d'habitudes, de peurs, de défenses et de désirs.
Il ne conditionne pas le futur en semant des graines
susceptibles de donner des fruits quand les
circonstances le permettent.
« Seule la douleur à venir peut être évitée », et seul
l'état de méditation permet l’acte juste, adéquat, qui ne
sème pas la souffrance.
------------------
IV. 18. Sadâ jnâtash chitta-vrittayas tat-prabhoh
purushsya aparinâmitvât.

« L’agitation du mental est toujours perçue par
la conscience profonde, toute-puissante, en
raison de son immuabilité. »
sadâ : toujours, constamment
jnâta : connu
chitta-vrittis : perturbations du mental
tat : cela
prabhû : seigneur, maître, puissant
purusha : conscience
a-parinâma : non-changement
-------------------------------------
IV. 19. Na tat sva-âbhâsam drishya-tvât.
« Le mental n'a pas d'éclat en soi puisqu'il est objet
de perception. »
na : ne
tad : celui-ci
sva : soi
âbhâsa : éclat, apparence
drishya : perceptible, qui peut être vu
tvât : cela
Le mental ne peut pas se connaître lui-même. Il est
instrument et objet de connaissance, mais ce n'est pas le
sujet agissant.
La connaissance mentale est limitée, elle ne peut
accéder à la réalité.


Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: 2018-02-21, 16:59    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    FRANZ BARDON'S METHOD Index du Forum -> frabato 's training -> Franz Bardon: Der Weg zum wahren Adepten Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Index | creer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB
Appalachia Theme © 2002 Droshi's Island
Traduction par : phpBB-fr.com
Designed & images by Kooky