Index - FAQ - Rechercher - Membres - Groupes - S’enregistrer - Messages Privés - Connexion
Un nouvel aperçu de la pratique du 1er exercice au degré 1

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    FRANZ BARDON'S METHOD Index du Forum -> frabato 's training -> degré 1
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Arathos
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 08 Juin 2014
Messages: 409
Localisation: Europe de l'Ouest
Masculin

MessagePosté le: 2018-05-22, 18:24    Sujet du message: Un nouvel aperçu de la pratique du 1er exercice au degré 1 Répondre en citant

Avec toutes ces années de pratiques je n'ai cessé de perfectionner ce degré 1 encore et toujours , je l'ai dit c'est la pierre angulaire de l'édifice .
------------
Ce qu'il convient de faire en nuance (un peu différemment de la non-identification directe)dans ce degré c'est d’observer la plasticité de la pensée sans se faire happer par son flux.
Comment une image se transforme en une autre ,comment d'une image surgit un souvenir etc...comment des suites d'images mentales sans fin apparaissent puis disparaissent, mais le plus souvent se transforment, se métamorphosent ,les unes naissant à partir des autres.
Comment la pensée adopte des formes variées .
C'est tout le train mental qu'il faut observer,dans ses petites nuances;
Raisonnements imaginaires,bruits de musiques entendues, bribes de toutes sortes,
images fantasques ,scénarios impromptus ,le souvenirs des anciennes actions, ce qu'elles auraient pu être;les regrets; les espoirs, l'histoire personnelle,l'enfance , les rêves que l'on a fait ne sont pas effacés, ils sont là ;
etc...etc...etc...
Sans s'y laisser prendre!
------------------------------------------------------------
L'assise en posture de son choix,est indispensable car se sentir dos droit , bien assis, campé, stimule le témoin silencieux qui ne s'identifie pas au flux et aux métamorphoses de la pensée mais reste centré attentif, présent au corps à ce moment .
Il faut sentir la posture immobile
Dans cet variante subtile de l' exercice 1 ,Il ne s'agit pas seulement d'observer en spectateur le fil d'idées, il faut rencontrer la plasticité de la "chitta" ou principe pensant selon le Raja-Yoga .
La laisser agir en sa nature polymorphe sans se perdre comme il est dit.
Il ne faut pas succomber au chant des sirènes, mais rester solidement attaché à la posture qu'on s'est choisi .
Cet exercice procure une grande détente mentale, car ce dernier n'est pas inhibé ,mais on avance d'un cran dans le subjectif donc il faut rester vigilant.
Pour y arriver je répète , la sensation de la posture doit être permanente. Comme "en toile de fond"
Elle tient lieu de centre de gravité du psychisme en attendant d'être assez fort pour prendre cet appui en soi .
Appui en soi, c'est à dire que c'est l'Esprit lui -même ,le témoin, qui devient centre autour duquel ,les fluctuations gravitent ,vont et viennent ,naissent et meurent...observateur indifférent à cela
Dans cet approche on perçoit l'analogie entre la force formatrice des pensées, la plasticité mentale et les forces formatrices à l'oeuvre dans la nature .
Une substance, 1000 métamorphoses
Bonne pratique!


Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: 2018-05-22, 18:24    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    FRANZ BARDON'S METHOD Index du Forum -> frabato 's training -> degré 1 Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Index | creer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB
Appalachia Theme © 2002 Droshi's Island
Traduction par : phpBB-fr.com
Designed & images by Kooky